CHATON FOOTBALLEUR D'ESTRABLIN : site officiel du club de foot de ESTRABLIN - footeo

La Griffe du Chat #Février

22 février 2017 - 19:08

Des entraînements au féminin

 

En ce mois de Février, j’ai rencontré Cassandra Clerc et Adeline Letendu, joueuses et entraîneuses au CF Estrablin.

 

  • Mais qui sont-elles ?

Cassandra a 21 ans. Petite, elle joue au foot avec son frère qui lui apprend toutes les bases. Après négociations et pour rejoindre ses copains d’école, elle commence le foot en club à l’âge de 9 ans avec les garçons dans le club d’Estrablin. A partir de 15 ans elle intègre les U18F du club jusqu’à passer en catégorie senior. Cela fait aujourd’hui 12 ans qu’elle joue au CF Estrablin. Cette saison elle commence les entraînements avec la catégorie U8/U9.

Adeline a 22 ans. Cela fait 7 ans qu’elle joue au foot. Elle fait ses débuts à Marcy l’étoile, devenu CS Méginand, mais doit quitter son club pour cause de déménagement. Folle de chat, elle trouve le club et son mythique emblème après avoir effectué des recherches sur internet. Sans se poser plus de questions, elle fait un essai au CF Estrablin où elle évolue depuis 3 ans. Comme Cassandra, elle commence, cette saison, à entraîner les U8/U9 du club.

Ces deux jeunes joueuses du club accordent beaucoup d’importance à leur rôle d'entraîneuse. Elles souhaitent partager et transmettre leur passion et ce qu’on leur a appris au cours de leurs années d’apprentissage. Elles veulent montrer l’investissement des féminines dans la vie du club et casser les préjugés sur le foot féminin. Elles soulignent que l’investissement de chacun est nécessaire pour que le club continue de vivre. Désireuses de progresser dans leur rôle d'entraîneuse, elles ont pour objectif de passer et de réussir leur premier diplôme d’entraîneur la saison prochaine et de continuer à entraîner leur catégorie actuelle.

 

  • Entraîner les jeunes : c’est quoi ?

Présentes aux entraînements la semaine et aux plateaux et tournois les weekends, elles ont pour rôle de faire progresser les jeunes, les accompagner, les recadrer, les guider et leur faire appliquer les consignes lors des matches. Elles ont aussi pour but de leur apporter une activité ludique et plaisante qui leur convient. Les entraînements se déroulent à base d’exercices avec ou sans ballon. Plusieurs ateliers à thèmes sont mis en place comme du travail technique, de la tactique collective, du travail de vivacité…

S’occuper des jeunes n’est pas de tout repos. Même si elles adorent ce qu’elles font, elles soulignent le fait que la patience est une qualité importante à avoir pour entraîner. Il faut savoir être à l’écoute et leur expliquer plusieurs fois certaines consignes. Il faut aussi capter au mieux leur attention afin qu’ils ne se dispersent pas trop rapidement.

 

  • Une féminisation en pente ascendante

Dans un monde masculin, les coaches féminines doivent aussi montrer que le sport est pour tous et qu’il ne faut pas faire de différence entre un joueur et une joueuse. La féminisation du football est en pleine ascension, il est donc temps de changer les mentalités.

En petite catégorie, les filles et les garçons jouent ensemble. Il est souvent difficile pour une petite, et même parfois pour ses parents, d’arriver dans un sport joué et encadré par des garçons. La présence féminine des encadrants va, donc, pouvoir rassurer la joueuse et ses parents. Il est important d’apprendre la tolérance et le respect d’autrui dès le plus jeune âge. En favorisant la mixité, les jeunes pourront apprendre les valeurs de la vie et du sport. A Estrablin, les joueuses des catégories supérieures sont investies dans la vie du club. Le but est de promouvoir le sport féminin et de montrer qu’elles accordent une grande importance aux générations qui prendront leur place sur les terrains dans les années à venir.

 

  • A la poursuite de divers objectifs

Cassandra et Adeline ont plusieurs objectifs pour la fin de l’année et la saison prochaine. En tant que joueuses, elles souhaitent progresser collectivement et individuellement. Elles souhaitent aussi garder cette cohésion de groupe et cette bonne ambiance qui règne au sein du groupe féminin et au club tout en augmentant l’effectif des équipes féminines.

En tant qu’entraîneuses, elles souhaitent passer et réussir leur diplôme pour pouvoir apporter un maximum à leur groupe. Mais elles espèrent aussi encourager les jeunes filles à essayer ce sport et montrer que la mixité du sport et en train de s'accroître. 

 

Je leur souhaite plein de réussite pour la suite…

Et allez le chat ;)

 

*Article rédigé par Camille ESPOSITO

Commentaires

LE KIOSQUE À PIZZAS PARTENAIRE OFFICIEL

ECOLE DE CONDUITE YANIC PARTENAIRE OFFICIEL