CHATON FOOTBALLEUR D'ESTRABLIN : site officiel du club de foot de ESTRABLIN - footeo

La Griffe du Chat #Avril

13 avril 2017 - 15:53

 

Luna, Jeune Footballeuse du Chaton

 

En ce mois d’avril, j’ai rencontré Murielle Vincendon, maman de Luna qui évolue en catégorie U6/U7 au CF Estrablin.

 

  • Qui sont-elles ?

Jouant avec ses cousins régulièrement, Luna se passionne pour le ballon rond et demande à sa maman de l’inscrire en club dès l’âge de 5 ans. En septembre 2016, elle intègre donc le Chaton Footballeur Estrablin en catégorie U6/U7, composé d’une majorité de garçons.

Le CF Estrablin a été une évidence pour Murielle. Travaillant au bar de la Poste du village, elle connait une grande partie des membres du club et sait que des équipes féminines sont présentes. C’est donc un atout, car si Luna souhaite continuer à faire du foot dans les années à venir, elle pourra rester dans le même club.

 A l’école, la jeune footballeuse à majoritairement des copains garçons. Elle se sent donc à l’aise même en étant entourée de peu de filles. Fière d’elle, elle aime raconter ses entraînements et ses buts à sa maman qui l’accompagne à chaque match que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

C’est donc une petite fille fière qui évolue au Chaton accompagnée d’une maman heureuse de voir sa fille s’épanouir.

 

  • Un pôle féminin qui permet une évolution

L’avantage d’être à Estrablin, c’est que le club est constitué d’un pôle féminin où chaque joueuse peut évoluer au fil des années, et cela, Luna et sa maman l’ont bien compris.

En effet, le CF Estrablin dispose d’une équipe U18 à 8, de deux équipes seniors à 11 et d’une équipe U15 en construction. Cela va permettre aux petites chatonnes du club d’évoluer en équipe mixte puis d’intégrer une équipe féminine.

Dans les autres clubs sans équipes féminines, les jeunes joueuses sont obligées de changer de club quand elles atteignent l’âge où elles ne peuvent plus jouer avec les garçons. Elles perdent leurs repères, leurs amis… En débutant à Estrablin dès les premières années de foot, les jeunes footballeuses peuvent continuer à évoluer en gardant un lien avec leurs amis, en restant dans le même stade avec les mêmes infrastructures et en étant entourées des mêmes bénévoles…

Dans les années à venir, Luna pourra évoluer au fil des catégories jusqu’à intégrer une équipe féminine du club. Sans que sa maman soit obligée de la changer de club et sans qu’elle s’éloigne de ses amis.

                                                   

  • Un changement de mentalité progressif

Il y a quelques années, vous ne pouviez pas voir beaucoup de personnes de sexe féminin un ballon rond au pied au milieu d’une pelouse. Aujourd’hui, vous pouvez voir de plus en plus d’équipes féminines dans les clubs mais certaines personnes sont encore réticentes.

Murielle à inscrit sa fille parce que cette dernière le souhaitait. Sans écouter les avis extérieurs, cette maman a voulu faire plaisir à sa fille avant tout. Elle a conscience que des préjugés sont présents mais elle préfère juger par elle-même. Aujourd’hui, Murielle ne regrette pas d’avoir inscrit sa fille au CF Estrablin. Même si des risques sont présents comme dans tous les sports, elle considère que la pratique n’est pas plus violente qu’ailleurs.

J’ai demandé à Murielle ce qu’elle voudrait dire aux parents qui hésitent à inscrire leur fille au football et voici sa réponse : « Il faut qu’elle essaye si elle en a envie, pour voir si ça lui plait vraiment ou pas. Je pense que si un enfant a envie de faire un sport et que celui-ci ne plait pas aux parents, c’est seulement l’enfant qui peut en juger car c’est lui qui a envie de le faire. »

 

  • Le mot de la fin

Je me suis demandée pourquoi, en 2017, il y a encore aussi peu de filles inscrites au football. Aujourd’hui, il y a plus de 100 000 licenciées féminines contre 2,1 millions d’hommes. La progression est quand même rapide car seulement 35 000 femmes étaient inscrites en 2000.

Après avoir questionné quelques personnes réticentes, j’ai appris les raisons.

La première raison est la violence entre joueurs sur les terrains. Apparemment, les garçons sont violents et ne font pas attention à ce qu’ils font surtout quand ils sont petits… Parce que les autres sports ne sont pas violents et ne craignent rien ? J’ai quelques coéquipières qui ont commencé le foot très jeune et qui sont encore aujourd’hui en un seul morceau. Le foot n’est pas violent. Oui des fois on se fait mal, comme vous pouvez vous tordre la cheville en faisant de la corde à sauter… C’est un manque de chance… Les garçons qui font du foot ne sont pas des brutes. Au contraire, ceux qui ont une fille dans leur équipe sont protecteurs et font attention.

La deuxième raison c’est un univers trop masculin et les parents ont peur que leur petite fille adopte un comportement masculin. Je sais franchement pas quoi dire… J’ai pu voir sur des forums des « c’est un sport de garçon », « je ne veux pas que ma fille devienne un garçon » … Si un petit veut faire de la danse il deviendra une fille ? Que pense ces gens de nous, footballeuses, alors ? Pour rentrer dans les clichés, hors des terrains nous ne sommes pas des garçons manqués : nous portons des robes, nous aimons faire du shopping, aller chez le coiffeur et nous maquiller. Le fait de faire du foot ne changera pas votre enfant. C’est en lui mettant des barrières et en l’empêchant de faire ce qu’il veut que ça arrivera.

Ensuite, il y a le jugement des autres. Combien de fois, en tant que joueuse on a pu entendre « Tu fais du foot ? Mais ce n’est pas fait pour les filles ! » Ah bon ? Pourquoi ? Donc on doit faire comme tout le monde et suivre les mentalités qui datent de 1950 ? En 2017, on décide de faire ce qu’on veut. Si certaines personnes veulent critiquer, elles peuvent le faire. Si nous faisons ce que nous aimons où est le problème ?

Murielle et Luna n’ont pas écouté toutes ces personnes qui préfèrent se mettre des barrières plutôt que de faire ce qu’elles ont envie. Elles ont su passer au-dessus des préjugés et vous aussi vous pouvez le faire. Aujourd’hui Luna est une petite fille épanouie et Murielle une maman satisfaite. Et nous sommes ravis de pouvoir avoir des parents et des joueurs telles qu’elles au club.

 

Si vous n’essayez pas vous ne pourrez pas savoir. Alors tentez ;) 

 

Allez le chat !

 

*Article rédigé par Camille ESPOSITO

Commentaires

Cédric Léger, Jordan Meysson et 5 autres personnes ont pronostiqué Matchs de la saison 2018-2019 environ 11 heures
Matchs de la saison 2018-2019 : nouvelle journée environ 17 heures
1-5
ISLE D ABEAU / Seniors 1 2 jours
ISLE D ABEAU / Seniors 1 : résumé du match 2 jours
4-2
CHARVIEU CHAV. FC / U13 équipe 1 3 jours
CHARVIEU CHAV. FC / U13 équipe 1 : résumé du match 3 jours
Aloïs Alvarez, Chine Mrik et 9 autres personnes ont pronostiqué Matchs de la saison 2018-2019 4 jours
Matchs de la saison 2018-2019 : nouvelle journée 7 jours
1-3
HAUTE TARENTAISE / Féminin Seniors 8 jours
HAUTE TARENTAISE / Féminin Seniors : résumé du match 8 jours
Interview Jordan Bouremel 8 jours
Aloïs Alvarez, Jib' Espérou et Laetitia Blain ont pronostiqué Matchs de la saison 2018-2019 11 jours
Chaton Estrablin est devenu membre 12 jours
Cassandra Clerc a pronostiqué Matchs de la saison 2018-2019 13 jours
Cédric Léger, Chine Mrik et 8 autres personnes ont pronostiqué Matchs de la saison 2018-2019 14 jours

ORPI PARTENAIRE OFFICIEL

LE KIOSQUE À PIZZAS PARTENAIRE OFFICIEL

JP ELEC PARTENAIRE OFFICIEL

06 51 56 09 69